Camille Claudel
Collège
Vitrolles
 

Sonnerie 02 : Brigitte Bardot - La Madrague (1968)

samedi 8 septembre 2018, par Fournier

Sonnerie 02 : Brigitte Bardot - La Madrague (1968)

Semaine  : du 10 au 14 septembre 2018

Style  : musique française

Lien  : https://www.youtube.com/watch?v=h0xUjsxwrkE
http://www.ina.fr/video/I00017952

Présentation  : Brigitte Bardot (connue sous les initiales de « BB »), née le 28 septembre 1934 à Paris, est une actrice de cinéma, mannequin, chanteuse et militante de la cause animale française.

Figure féminine des années 1950 et 1960, elle est une star mondiale, l’égérie et la muse de grands artistes de l’époque. Emblème de l’émancipation des femmes et de la liberté sexuelle, elle passe des rôles de femme-enfant à ceux de femme fatale.

Elle tourne avec les plus grands réalisateurs, incarnant des personnages à l’élégante légèreté et à la sensualité photogénique. Elle devient rapidement un sex-symbol et acquiert une renommée internationale. Avec à son actif 45 films et plus de 70 chansons en près de 21 ans de carrière, Brigitte Bardot est une des artistes françaises les plus célèbres au monde.

En 1973, elle met un terme à sa carrière d’actrice et se consacre dès lors exclusivement à la défense des droits des animaux, par la création notamment de la fondation Brigitte-Bardot.

En 1967, elle enregistre, pour le Bardot Show, Harley-Davidson composé par Serge Gainsbourg avec qui elle se sent bien. « Ce fut un amour fou — un amour comme on en rêve — un amour qui restera dans nos mémoires et dans les mémoires ». Elle devient sa muse. La Madrague, la sonnerie de cette semaine, fera partie de l’album Bonnie and Clyde qui est le neuvième album de Serge Gainsbourg.

Paroles :
Sur la plage abandonnée
Coquillages et crustacés
Qui l’eût cru déplore la perte de l’été
Qui depuis s’en est allé
On a rangé les vacances
Dans des valises en carton
Et c’est triste quand on pense à la saison
Du soleil et des chansons
Pourtant je sais bien l’année prochaine
Tout refleurira nous reviendrons
Mais en attendant je suis en peine
De quitter la mer et ma maison
Le mistral va s’habituer
A courir sans les voiliers
Et c’est dans ma chevelure ébouriffée
Qu’il va le plus me manquer
Le soleil mon grand copain
Ne me brûlera que de loin
Croyant que nous sommes ensemble un peu fâchés
D’être tous deux séparés
Le train m’emmènera vers l’automne
Retrouver la ville sous la pluie
Mon chagrin ne sera pour personne
Je le garderai comme un ami
Mais aux premiers jours d’été
Tous les ennuis oubliés
Nous reviendrons faire la fête aux crustacés
De la plage ensoleillée
De la plage ensoleillée
De la plage ensoleillée
Paroliers : Gerard Robert Edouard Bourgeois / Jean Max Riviere

 
Collège Camille Claudel – 49 avenue du 8 mai 45 - 13127 Vitrolles – Responsable de publication : M. J-C Gruffat
Dernière mise à jour : vendredi 14 septembre 2018 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille