Camille Claudel
Collège
Vitrolles
 

Sonnerie 14 : THE BEACH BOYS - Good Vibrations

mardi 8 janvier 2019, par Fournier

Sonnerie 14 : THE BEACH BOYS - Good Vibrations (1966)

Semaine du 7 au 11 janvier 2019

Style  : Surf music

Lien internet  : https://www.youtube.com/watch?v=mdt0SOqPJcg
https://www.youtube.com/watch?v=Eab_beh07HU

Présentation  : The Beach Boys est un groupe de musique pop américain formé en 1961 à Hawthorne en Californie. Le groupe réunit les trois frères Wilson – Brian, Carl et Dennis – ainsi que leur cousin Mike Love et un ami de Brian, Al Jardine. Ce groupe "familial" connu une très grande popularité dans les années 1960 et 1970. Il s’agit de l’un des rares groupes américains à avoir pu rivaliser musicalement avec les groupes britanniques de la même époque, tels que The Beatles, The Rolling Stones ou Pink Floyd. Affilié à l’origine à la surf music (Le style s’inspire du rock ’n’ roll et du doo-wop), le groupe s’est surtout distingué par ses chansons aux harmonies vocales complexes et très mélodiques. Très en vogue aux États-Unis au début des années 1960, les Beach Boys vont amorcer leur déclin à la fin de cette décennie, en raison notamment de la santé mentale précaire de Brian Wilson, le compositeur de la plupart des succès du groupe. Toujours actifs, quoique de façon irrégulière, et auteurs de quelques retours remarqués dans les années 1980 (avec des titres comme la reprise de California Dreamin’ ou Kokomo), les Beach Boys sont entrés au Hall of Fame en 1988. Avec leurs singles et albums, ils sont d’après Billboard magazine le premier groupe américain sur le plan des ventes de disques, ayant vendu plus de 100 millions d’albums à travers le monde depuis leurs débuts.

Brian Wilson est le génie musical du groupe, à l’instar d’un Lennon, d’un McCartney (The Beatles) ou d’un Barrett (Pink Floyd) en Angleterre. Extrêmement productif, il a écrit 10 albums entre 1962 et 1965. Dès le troisième album du groupe, Brian a de surcroît endossé le rôle de producteur. Les Beach Boys sont ainsi la première formation américaine à contrôler totalement la direction artistique de leurs disques. Brian Wilson cherche dès 1962 à rehausser son style et à élaborer un son toujours plus complexe. Il fait preuve de grandes qualités d’écriture et d’indéniables talents de producteur, s’entoure des meilleurs musiciens de studio et s’affirme en rival du maître incontesté du studio à l’époque : Phil Spector. La concurrence avec les Beatles joue ici un rôle important car Brian s’est mis en tête de surpasser le groupe anglais. Et tandis que Lennon et McCartney écrivent Revolver pour dépasser Today !, Brian fait tout pour surpasser l’album Rubber Soul. Dès la fin de 1965, il entreprend de réaliser son œuvre majeure : Pet Sounds. En Europe, et particulièrement au Royaume-Uni, la sensibilité très pop de Pet Sounds éblouit. Le succès est tel que les Beach Boys sont désignés groupe de l’année par la presse musicale, privilège immense puisque cette distinction sera réservée aux seuls Beatles entre 1963 et 1970. Le groupe anglais s’incline face au talent de Brian Wilson. Paul McCartney écoute le disque en boucle, et voit Pet Sounds comme le plus grand album de tous les temps. Il déclarera des années plus tard que God Only Knows est la plus belle chanson jamais écrite. L’émulation entre les deux groupes américain et britannique est à son comble. Et Pet Sounds toujours selon l’ex-Beatles, aura été une source de motivation et d’inspiration pour créer Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band, sorti en 1967.

Commentaire personnel : Good Vibrations est le quatorzième album du groupe dont est tiré le titre de la sonnerie de cette semaine.

18 albums en 10 ans ... les Beach Boys (et Brian Wilson en particulier) ont été très prolifiques. La cadence était infernale et la pression mise par les maisons de disques énorme. La qualité des chansons et l’influence sur la musique pop sont indéniables. Les Beach Boys sont un condensé du rêve Américain, des Etats-Unis des années 60 et de la Californie radieuse ensoleillée et insouciante.

Paroles
I-I love the colorful clothes she wears
And the way the sunlight plays upon her hair
I hear the sound of a gentle word
On the wind that lifts her perfume through the air
I’m pickin’ up good vibrations
She’s giving me the excitations (oom bop bop)
I’m pickin’ up good vibrations (good vibrations, oom bop bop)
She’s giving me the excitations (excitations, oom bop bop)
I’m pickin’ up good vibrations (oom bop bop)
She’s giving me the excitations (excitations, oom bop bop)
I’m pickin’ up good vibrations (oom bop bop)
She’s giving me the excitations (excitations)
Close my eyes, she’s somehow closer now
Softly smile, I know she must be kind
When I look in her eyes
She goes with me to a blossom world
I’m pickin’ up good vibrations
She’s giving me excitations (oom bop bop)
I’m pickin’ up good vibrations (good vibrations, oom bop bop)
She’s giving me excitations (excitations, oom bop bop)
Good, good, good, good vibrations (oom bop bop)
She’s giving me excitations (excitations, oom bop bop)
Good, good, good, good vibrations (oom bop bop)
She’s giving me excitations (excitations)
Ah, ah, my my, what elation
I don’t know where but she sends me there
Oh, my my, what a sensation
Oh, my my, what elation
Oh, my my, what
Gotta keep those lovin’ good vibrations a-happenin’ with her
Gotta keep those lovin’ good vibrations a-happenin’ with her
Gotta keep those lovin’ good vibrations a-happenin’
Good, good, good, good vibrations (oom bop bop)
She’s giving me the excitations (excitations, oom bop bop)
I’m pickin’ up good vibrations
Na na na na na, na na na
Na na na na na, na na na (bop bop-bop-bop-bop, bop)
Do do do do do, do do do (bop bop-bop-bop-bop, bop)
Do do do do do, do do do (bop bop-bop-bop-bop, bop)

Paroliers : Brian Wilson / Mike Love
Album : Good Vibrations
Date de sortie : 1966

 
Collège Camille Claudel – 49 avenue du 8 mai 45 - 13127 Vitrolles – Responsable de publication : Mme Lucie CRAMPETTE
Dernière mise à jour : lundi 14 janvier 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille